jeudi 27 septembre 2012

Hostile holster : un état d'esprit !?

Hostile holster est une collection assez récente (lancée en Mars 2010) de l'éditeur Ankama, qui surprend par sa qualité.

Elle propose un moyen format (comics), cartonné, avec une maquette de grande qualité graphique* et des trames basés sur des thrillers, souvent assez personnels et empreints de violence. Mais le ton de l'humour (bien noir) n'est souvent pas loin.

Les 7 premiers titres parus, d'assez bonne facture, proposent : "We are the night", "Blue estate", un comics thriller façon pulp, prévu en 4 volumes,  "Gyakushu", un manga fusion noir et banc pour jeune publics, "Mafia tabloïds", "Ghost",  Le tueur de la green river" et "Silences".
"Candy mountains" étant un des derniers en date, avec  "Pizza roadtrip".

http://www.ankama-editions.com/fr/catalog/label/51-hostile-holster.html
Illustration intérieur (comic sleeve)
du tome 3

(*) Blue estate est à cet égard un must avec ses superbes illustrations pleine pages vintage.

Petite chronique rapide de deux titres choisis subjectivement :

Blue estate, (3 tomes parus, sur 4)
Viktor Kalvachev

Ce pulp annoncé comme tel, à grand renfort de fausses couvertures flash aux vamp ultra sexy  dans ses pages de garde, tient son pari en affirmant être
 " A state of mind" (un état d'esprit).
Il donne un peu le ton, à l'instar de "We are the night", de l'univers cinématographique de la collection et de ses références thriller, pulp. On est à Hollywood, mullholand boulevard, et l'ambiance est purement tarentinesque: stars déchues de cinéma, mafia italienne et russe, privé toc, inspecteur choc, sexe, drogue.
Les tronches sont aussi belles que les petites pépés, dessinés tous les deux par un artiste bulgare travaillant pour Dc comics/vertigo et apparu apparemment au milieu des années 2000 sur des couvertures de la revue Metal hurlant  US et à l'occasion de son comic Pherone (cf Comcvine). Son trait est incisif et tortueux, mais lorsqu'il illustre les ouvertures, c'est un régal. I est aussi responsabe de tout l'aspect graphique du comic.  Les couleurs sont bien foutues, et l'intrigue bien tordue. Bref, que du bonheur.
Vivement le quatrième et dernier tome.

> Voir le site consacré à la série US : http://www.blueestatecomic.com/main.html

Candy mountains
Nikko / Benoit Bernard

Dans ce thriller angoissant se déroulant dans un hôpital, ce nouveau duo de jeunes auteurs nous entraine dans l'ambiance des films d'horreur modernes concentrationnaires.  On pensera un peu à the Kingdom, mais aussi à Sucker punch et son asile psychotique, et plus récemment the Secret.

Le thème du coma et son univers parallèle ont pu déja être abordés dans différents médias, mais la trame reste ici cependant originale, avec un découpage et des dialogues efficaces. Le suspens est ténu, et la
fin de ce premier tome met l'eau à la bouche.
Le dessin de style fusion (mix manga comics) aux couleurs sombres passe plutôt bien, faisant de ce Candy mountains une belle surprise.

...Après Delcourt comics, et Emmanuel proust, il va être difficile de faire sans Hostile holster.

lundi 24 septembre 2012

Alix senator, était-ce bien utile ?

Alix senator
Les aigles de sang
Mangin/Demarez
Casterman
2012


Valérie Mangin avait annoncé très tôt ce projet de reprendre le héros de péplum classique Alix, de Jaques Martin, en le vieillissant, et le petit monde de la BD s'est quelque peu divisé en deux parties depuis : ceux qui attendaient de pied ferme la sortie pour crier éventuellement trahison, et ceux qui se réjouissaient d'avance.
Ce premier tome (sur deux) étant paru, que peut on en dire ?

Le dessin de Thierry Demarez (qui a précédemment travaillé avec Valérie sur la série "Le dernier Troyen", récit rétro futuriste d'un intérêt certain) est plutôt agréable, dans un style réaliste un peu feutré; mais on rejoindra l'avis de critiques qui le trouvent un peu trop ressemblant à celui de Delaby (série Murena).
Quant au scénario, si celui-ci est plutôt bien ficelé, on reste cependant en plein coeur de la politique de l'époque, (an 12 avant JC), à Rome, et si un léger aspect fantastique (via les aigles dressés) permet de ne pas trop s'ennuyer, l'effet documentaire enlève cependant un peu de la magie que l'on pouvait attendre d'un parallèle à la série éponyme bien connue.

De plus, le péplum a connu un développement important depuis quelques années en bande dessinée (cf article du Zoo mag n° 42) et on a un peu le sentiment que cet Alix senator, malgré l'idée originale de départ, arrive un peu (top) tard.

Le tome deux prévu permettra sans doute d'envisager d'élargir cet univers "décalé", mais l'intrigue étant déjà bien (dé)nouée dans ce premier tome, on se demande ce qui pourrait bien nous être proposé de plus intéressant dans le prochain.
A suivre !....



dimanche 23 septembre 2012

Page noire, pour un souvenir brûlant

Page noire 
Giroud/lapière/Raph Meyer

Futuropolis 2010

Pas une nouveauté, mais un album à ne pas manquer !

...On apprécie quasiment à chaque fois les albums de chez Futuropolis. A croire que la grande maison d'édition n'a pas connu de soubresauts : Grand format, beau cartonnage, dos souvent rond.. la présentation est à la hauteur des contenus.

Page noire est un thriller, et un bon, qui sent la série TV, mais dans le bon sens du terme. Kenny, jeune journaliste souhaite réaliser l'interview d'un auteur très secret et discret. Grâce à sa persévérance, et sa curiosité, elle arrive à repérer l'homme (Carson Mc Neal, son pseudonyme), et à l'aborder. En parallèle des flashback nous donnent à voir l'enfance de deux êtres : un jeune russe en pleine guerre afghane, et une enfant arabe (Maria/ Afia Maadour). Les destins de ces trois vont se croiser, de manière dramatique.

Giroud et Lapière déroulent avec brio un très beau récit admirablement agencé, au suspens bien ténu. Les passages du présent sont colorés en bleu, tandis que les flashback le sont en rouge. Une manière originale et poétique de bien se repérer dans la trame.
> Une belle réussite, menée sur 100 pages, qui rappellera d'une certaine manière sur sa thématique le très bon film de Nicole Garcia : "Un balcon sur la mer" (2010), dont il est d'ailleurs contemporain.

samedi 22 septembre 2012

lundi 17 septembre 2012

Green lantern, Panini, et Urban comics

...Dernière chronique en date : Avril 2012, ...il était temps de reprendre les activités !

Urban comics est un nouvel éditeur spécialisé en comics (filiale de Dargaud), qui a débuté cette année 2012. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que sa ligné éditoriale est fracassante.
Je vous laisse vous reporter à son site officiel et son catalogue pour en juger par vous même.

Revue Panini 2006
 Aujourd'hui, petite séance de rattrapage pour la série Green lantern :

 Le film Green lantern, sortit en 2011 n'a pas eu les critiques qu'il méritait, et bien que cela ait affecté ses entrés en France, il n'en reste pas moins un film tout à fait agréable et bien réalisé que l'on prendra beaucoup de plaisir à regarder en DVD.
Son autre intérêt a été d'avoir relancé la carrière du héros vert dans nos librairies et kiosques. Et si Panini comics a porté la flamme durant une longue période, c'est aujourd'hui l'excellent Urban comics qui prend le relais avec ses beaux albums cartonnés. Dessins ET scénarios de qualité !

Petit récapitulatif chronologique et par éditeurs de ce que l'on peut lire en français aujourd'hui. Nb : Les albums Panini non épuisés, et ceux d'Urban comics  sont disponibles à la librairie :

 
Arédit de 1972 à 1981 (35 numéros) : Green Lantern (Pop magazine / Flash) (Revues épuisées, bien sûr)

Revue Panini 2007
Panini, dés Déc 2005 : Green lantern Rebirth dans la revue DC universe : (5 n° "Rebirth" de Geoff Johns, 16 n° de  Geoff Johns "Airborn"..., jusqu'à "Star Saphire", puis la série "Sinestro corps" plus "Blackest night", le tout sur 66 n° jusqu'en Nov 2011)

Weeta 07/2007 : Green Lantern vs. Aliens

Panini albums :  
- Green Lantern (Le Porte flamme) Big books (06/2008) 
Kyle Rayner (Ion) a hérité des pouvoirs de son ex petite amie Jade, à la sortie de la série "Infinite crisis". (Prépublié dans la revue Dc renaissance #21, 2006); revue qui paraîtra jusqu'en Novembre 2011 (66 numéros) (voir l'article du site Comics sanctuary)


- Green Lantern (DC Deluxe Panini) (Renaissance/rebirth) 07/201 (L'album du relaunch de la série, avec l'épisode Paralax !)  

voir : http://www.comicsblog.fr/9241-Green_Lantern_Renaissance_la_review


 - Green Lantern Corps  (Blackest night) Panini, 07/2011(Voir la chronique sur ce blog)

- Green Lantern (Best Comics, Panini) (Origine secrète 08/2011) 
- Green lantern (DC Heroes, Panini) (Sans pêchés) 08/2011  (Avec Green arrow, et Doc Phantom)
Sans pêchés (2011)

Sinestro (Juin 2012)
Urban comics (2012)
Albums : 
- Geoff Johns présente Green Lantern – Sans peur tome 1 (23 Mars 2012) 
- Geoff Johns présente Green Lantern Tome 2 
- Green Lantern: Tome 1 – Sinestro (Juin 2012) 

Presse : De Mars 2012 à Sept 2012, et à suivre jusqu'en déc 2012 (#8) :
- Green Lantern Showcase #1 : (la guerre des Green lantern)
- Green Lantern Showcase #2 
- Green Lantern HS #1 (transition) 
-  Green Lantern Saga #1 (le retour de Hal jordan, après avoir été banni) 
- Green Lantern Saga #2 
- Green Lantern Saga #3 
- Green Lantern Saga #4 
- Green Lantern Saga #5

Analyses